AccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQCalendrier

Partagez | 
 

 Suspicions réciproques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Détraqueur
avatar
Personnage Non Jouable

Voir le profil

MessageSujet: Suspicions réciproques   Jeu 29 Juin - 21:52





Suspicions réciproques
- rp libre -

Toutes les tables sont occupées : va falloir me bouger le cul. J'en ai marre de bosser toute seule. Je m'ennuie, déjà, et en plus faut que je coure partout. L'autre là-bas... Pourquoi il me regarde comme ça ? Il a sa chope, alors qu'est-ce qu'il lui faut de plus ? Tu veux ma photo ? Siaan, arrête de chercher les embrouilles. Les gens font ce qu'ils veulent. Et puis on s'en fout. Sérieux : laisse couler. Ah et celle là, toute seule, qui n'est pas servie...

"Bonjour, vous avez fait votre choix ?"

Elle est vachement belle - genre brune ténébreuse - mais a l'air d'avoir bouffé du ragoût de ragondin pour son dernier repas. Pourquoi elle a l'air aussi hostile ? Non... je m'en fous complètement, en fait. Pourquoi j'ai l'impression de l'avoir déjà vue quelque part ? Bizarre... C'est peut-être la fatigue, ou le fait de voir tout le temps de nouvelles têtes : je finis par confondre. Mais n'empêche... Ces yeux me disent vaguement quelque chose.

Merde, elle a répondu et j'ai pas entendu. Je vais faire comme si. Toute façon c'est sans doute une Biéraubeurre. Tout le monde commande toujours une Biéraubeurre. Tout le monde aime la Biéraubeurre. C'est un truc de fou, cet engouement pour cette boisson ! Une chope propre... Voilà. Un petit coup de pression et c'est prêt. Un gars qui s'approche du bar. Haussement de sourcils : qu'est-ce qu'il me veut ? Il a l'air bizarre et pas là pour consommer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathara Abellum
avatar

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Jeu 29 Juin - 22:41




Suspicion réciproque
♦   Dans la foule   ♦

Mais qu'est-ce qu'il fout ?! Dix minutes que je poireaute dans ce trou puant parmi les traîtres et la pourriture. Les Trois Balais. Ca fait une belle couverture, qu'il dit. Tu parles. Faut se taper leurs tronches, leurs revendications déguisées sous des sourires naïfs à vomir, et en plus ça grouille de partout. Je vais gerber, c'est abominable. Quinze minutes. Il se paie ma tête le Lancaster ?! Attends que je le chope, je vais lui faire bouffer sa couverture.

- Bonjour, vous avez fait votre choix ?

Au bout d'un quart d'heure, ma grande, c'est bien de te réveiller. T'auras même pas droit à un regard, tiens.

- Whisky Pur-Feu.

Le service est pourri ici. Il l'a toujours été. Et le raffinement il est où ? Les mêmes rustres se réunissent pour parler de projets débiles que je les empêcherai d'accomplir. Un combat de coqs ridicule, parce qu'ils ne valent rien ces bonshommes-là. Ils ne sont rien, sinon des raclures. Ouais, c'est ça gros lourdaud, regarde-moi bien, plisse tes yeux bouffis par l'abus d'hydromel, fais-le malin. Je dis rien mais j'en pense pas moins. Bientôt tu riras moins alors vas-y, donne-toi, rigole tant que tu peux.

Bon elle arrive la grognasse ? Mon verre il est où ? Et, merde ! Lancaster j'ai pas que ça à foutre ! Calme-toi. N'éveille pas les soupçons. Fais comme à Poudlard. T'y arrivais bien dans cette école de vendus.

Mais qu'est-ce qu'elle fout l'autre à son comptoir ? C'est pas pour moi la chope, hein ?! J'ai dit WHISKY PUR FEU ! Ca capte rien les moldus, et ça se renifle de très loin. C'est maladroit, ça écoute pas, et c'est pas respectueux. Ca manque cruellement de classe quoi. Attends un peu que je t'apprenne ton taff, chérie. J'arrive.


⇝ Codage par Lou ⇜
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedessorciers.forumactif.com/t392-kathara-abellum-la
Aaron Nestowe
avatar
Moldu semi-libre du Pays de Galles

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Jeu 29 Juin - 23:07

Les Trois Balais. Aaron renifle dédaigneusement. Un repère d'êtres magiques en tout genre, quelle horreur. Il jette sa clope sans un regard et pousse la porte. Il grimace. Le voilà tout droit en enfer. Il en oublie presque la raison de sa venue.

D'un coup d'oeil il repère les sorciers - le poison de la société. Il faut dire aussi qu'ils sont affublés de vêtements de mauvais goût. Pas dur de comprendre qui est qui au milieu de ce trou à rat. Ah, voilà une "moldue", une être humaine. Elle est auprès d'une femme - sorcière évidemment. Aaron hausse un sourcil. La cliente semble trop bien pour cet endroit miteux. C'est louche, et tout ce qui est louche, Aaron ça le connaît.

Aaron s'avance vers le comptoir. Il bouscule un sorcier et le regarde avec mépris. Il claque la langue avec irrespect. Ca y est, il est irrité et agacé. C'est la faute de l'autre ivrogne. Il secoue la tête et reprends son chemin vers le comptoir. La serveuse de plus tôt prépare une choppe de l'immonde boisson sorcière.

Il pose un coude sur le comptoir. Il est peut-être agacé, mais avec les êtres normaux, il sait se montrer poli. Y a que les sorciers qui n'ont pas le droit à sa gentillesse.

- Bonjour, commence Aaron poliment. J'aimerais un coca s'il vous plaît.

Il insiste sur coca. Il veut une boisson moldue. Les biéraubeurre, whisky pur feu, hydromel et compagnie, c'est bon pour les autres abrutis de sorciers. Finalement, il laisse même pas la brune lui répondre ou le servir qu'il enchaîne.

- La brune là-bas, c'est qui ?

Son ton est légèrement conspirateur. Pourtant, son besoin de savoir, il conspire pas. C'est franchement bizarre cette nana qui traîne ici. Y a des milliers de points de rendez-vous pour les sorciers chics et huppés. Elle dénote trop. Non, Aaron n'est pas venu ici pour enquêter sur elle. Il lance un dernier regard vers la brune assise au milieu des détritus, un regard suspicieux.

- Vous n'avez pas, par le plus grand des hasards, entendu des bruits sur le traffic d'esclave ?

Hum, Aaron se dit qu'il est peut-être un peu brut de décoffrage. Tant pis. Maintenant c'est dit. Il offre un sourire patient à la serveuse. Il ne l'oblige pas à répondre dans l'immédiat, elle peut même travailler avant de répondre. De toute façon, Aaron a tout son temps. Il a emmené de quoi travailler de toute façon, un stylo et calepin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathara Abellum
avatar

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Jeu 29 Juin - 23:42




Suspicion réciproque
♦   Dans la foule   ♦

C'est qui ce mal rasé qui me toise, là ? Il a craqué ?! Ca va pas m'empêcher de réclamer mon Pur-Feu. Ben tiens, tu veux me voir de plus près ? T'en fais pas pour ça. Je vais rappeler à ta nouvelle copine qu'elle me doit un coup, ça lui fera les pieds. Sa gnognotte de biéraubeurre j'en veux pas. J'ai plus quinze ans, merci. Mais arrête de me regarder, toi. Pour qui tu te prends ? T'es même pas digne de poser tes yeux de vicelard sur moi. Et je veux mon whisky. Je vais tuer Lancaster. Attends un peu, tu vas voir. Laisse-moi débarquer dans ton dos mon mignon, crois pas que je vais rester sagement dans mon coin pendant que tu déblatères ton dégueulis de mots à la petite serveuse de pacotilles.

Vous n'avez pas, par le plus grand des hasards, entendu des bruits sur le traffic d'esclave ?

Dis-donc, t'es vachement curieux, toi. C'est le genre de gars que Lancaster espérait trouver dans ce faux repaire de sorciers, c'est ça? Tous des conspirateurs, ouais. Moi je pourrais t'en parler des esclaves mon beau, mais tu me demanderais pas, parce que t'es borné. T'as les boules que je te surpasse. T'es jaloux, et je te comprends. Alors c'est ça ton enquête ? Tu viens dans un bar miteux et tu poses une question à deux mornilles à la serveuse et tu sors ton calepin la queue entre les jambes ? Ca fait pas un peu cliché ? Laisse-moi rire. Tous les moldus sont des incapables. C'est sous ton nez et tu vois rien. Imbbbbécile. Cherche, cherche bien. Regarde-moi. Réfléchis. Rature tes idées mourantes, fais une croix sur ta vocation. T'es nul. Toi et moi on va s'entendre, je le sens. On s'est compris tout de suite. Mais crois pas que je m'intéresse à toi. Je suis là pour autre chose. Je m'en fous, je les coupe. Je suis une cliente et j'exige d'être servie.

- J'avais dit un whisky pur feu.

Oui, voilà, contiens-toi. Sois froide, mais pas agressive. De marbre. Attends un peu que je la foute mal à l'aise celle-là. Et toi le détective rebelle de mes deux, regarde bien mon mépris, prends-le bien en pleine face. Mais attends... Bordel. Pourquoi y'a mon nom sur son badge, à l'autre, là? "Abellum". C'est pas commun comme nom ça... Merde. Je la dévisage. Reprends-toi. Reprends-toi. Je comprends rien. Son nom me déstabilise. C'est le miens. Et l'autre fouille-merde le voit très bien. Reprends-toi.

- J'aime bien obtenir ce que j'ai commandé en général quand je traîne dans un bar sympa.

Vous aimez mon sourire hypocrite ? Moi aussi. Profitez-en bien. Et toi, file-moi mon whisky et trouve-toi un nom qui est le tiens. Elle croit tromper qui?!


⇝ Codage par Lou ⇜
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedessorciers.forumactif.com/t392-kathara-abellum-la
Détraqueur
avatar
Personnage Non Jouable

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Ven 30 Juin - 0:06





Suspicions réciproques
- rp libre -

Ah ben si, il veut consommer. En plus, je crois que je l'ai déjà vu, lui aussi. Décidément, c'est la journée ! D'où il sort celui-là, déjà ? Me laisse pas le temps de réfléchir, en plus.

"La brune là-bas, c'est qui ?"

Hein ? Mais de qui il parle ? Ah, de la mijaurée ? Ben j'aimerais bien le savoir aussi, mon mignon... Haussement d'épaules.

"Aucune idée."

Puis j'm'en fous j'ai envie d'te dire. Toi, en revanche, je vais bientôt connaître ton identité, parce que t'es chou, tu vas me la décliner. Mais il enchaîne, j'ai même pas le temps de parler.

"Vous n'avez pas, par le plus grand des hasards, entendu des bruits sur le trafic d'esclaves ?"

Ah. Ouais. C'est le rédac' du journal des moldus. Froncement de sourcils. Par le plus grand des hasards, non. Puis qu'est-ce que j'en ai à faire, moi, du trafic de criminels moldus ? Suis pas concernée. Donc je m'en fous. CQFD. Tiens, voilà ton coca mon beau. Va jouer ailleurs maintenant, s'il te plaît. Qu'est-ce que... La revoilà celle-là ! Nouveau froncement de sourcils. Désagréable, avec ça.

"J'avais dit un whisky pur feu."

Et merde. Y en a une qui choisit pas la Biéraubeurre, et c'est celle-là. Bien ma veine. Faut pas se laisser emporter avec ce genre d'énergumène. C'est du style à tirer son truc magique d'une poche pour te la coller dans le nez, ou pire... Et dans le pire des cas, d'ailleurs, peut-être bien que la question du beau brun finirait par m'intéresser.

- Vraiment désolée, je...
- J'aime bien obtenir ce que j'ai commandé en général quand je traîne dans un bar sympa.

Ah, alors comme ça le bar est sympa ? Cool. Elle se détend on dirait. Nom de... Mille pétards ! Ça y est, je me souviens ! Et c'est pour ça qu'elle a lancé ce regard bizarre à mon badge...

"Kathara . .?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Nestowe
avatar
Moldu semi-libre du Pays de Galles

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Ven 30 Juin - 0:43

- J'avais dit un whisky pur feu.

Aaron hausse un sourcil et regarde à côté de lui. Oh, voilà la sorcière un peu trop classe pour cet endroit. Il attrape son coca et en boit quelques gorgées. Le ton de la brune est méprisant, il sent. Enfin non, Aaron le devine. Elle se sent supérieur. Ca lui donne envie de vomir. De tous les sorciers, elle est de ceux qu'il déteste le plus. Il aurait dû s'en douter.

La serveuse commence à s'excuser mais l'autre poufiasse la coupe allègrement. Ben voyons, le respect et la politesse, ça lui écorcherait sa bouche de princesse ? Il se détourne de la vision "angélique" que la sorcière cherche à renvoyer, mais finalement non. Un détail le gêne.

La sorcière semble... déstabilisée par un détail qui a dû échapper à Aaron. Il comprend pas. Il est pensif, il suit le regard de la brune, qui scrute tantôt le badge de la serveuse, tantôt le visage de la serveuse. Il prête attention au badge : Abellum.

Ses yeux s'agrandissent de surprise. Abellum ??

- J'aime bien obtenir ce que j'ai commandé en général quand je traîne dans un bar sympa.

Aaron s'esclaffe. Ca lui échappe. Non en fait il rit à gorge déployée. Un bar sympa ? Il aura tout entendu. Le luxe a sans doute trop monté à la tête de la sorcière. Il se rattrape au comptoir pour ne pas tomber. Il essaye de se calmer. La brune est peut-être une ennemie, en attendant elle est drôle.

- Kathara . .?

Il se stoppe net. Kathara ? Il relève la tête. La serveuse voulait dire Kathara Abellum ? La fille de l'ignoble Cassius Abellum ? Non, c'est impossible. Et pourtant, y en a pas des milles et des cents des Kathara. Ses yeux se rivent tour à tour sur les deux Abellum. Quel lien avaient-elles ? La serveuse avait prétendu ne pas la connaître et là soudainement, elle la connaît ? Serait-ce du foutage de gueule ?

Il hésite à intervenir. Il choisit de ne rien faire, sauf siroter sa boisson. S'il intervient, il risque de voir les infos filer sous son nez. Surtout que la sorcière là, elle trempe dans l'opposition. Il n'y a pas de preuve contre elle, mais Aaron le sait. Son instinct et son intuition lui hurlent qu'elle est clairement pas nette.

Il attend que l'une des femmes parle. Le silence lui semble interminable. Il devient lourd et pesant, une tension s'est installée. C'est vraiment bizarre. Il met son calepin de côté, finalement il n'en aura pas besoin. Il sent qu'il va être témoin de quelque chose de grandiose. Dommage qu'il n'ait pas apporté son ordinateur. C'aurait été tellement pratique pour tout capturer de l'instant présent. Tant pis.

Les ivrognes au fond du bar créent une esclandre. Argh, quelle bande de minables et de moins que rien ! S'ils lui font rater l'info de l'année, il jure de les exploser un à un. Il se sent terriblement frustré de ne pas savoir ce qu'il y a entre ces deux femmes, alors frapper du sorcier le soulagerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathara Abellum
avatar

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Ven 30 Juin - 2:30




Suspicion réciproque
♦   Dans la foule   ♦

Est-ce qu'elle me voit froncer les sourcils ? Ou suis-je assez impassible pour dissimuler mon trouble ? Je le suis, d'habitude. Elle porte mon nom, et connait mon prénom. Comment cela est-il possible ? Le mal rasé se marre. Je m'en fous, il est hors-sujet. Pourtant, lui aussi a tiqué à l'évocation de mon nom. Il m'a reconnue. Peut-être même qu'il me cherchait. Tout prend forme, tout fait sens. Mais la question n'est pas là pour l'instant. Je suis calmée. Aussi simplement que ça. Je ne pense même plus à Lancaster, ni au détective hilare.

C'est une moldue. Il n'y a aucune raison qu'elle me connaisse. Je ne l'ai jamais croisée. Nulle part. Jamais. Ah moins que... Elle connaît mon père, c'est évident. Tout le monde le connaît. Elle cherche donc à se jouer de moi. Les deux sont de mèche. Malin. On n'est jamais trop prudent, mais j'en ai vus d'autres. Tu ne me feras pas tourner en bourrique ma petite. Je balayerai tes accusations avec dédain, comme je sais si bien le faire. Comme je l'ai toujours fait. T'es pas la première. Alors laisse-moi te dévisager dignement un instant et, sans perdre ma maîtrise, je vais le briser ce silence oppressant. T'en fais pas je perds pas le nord. T'as le mérite de m'intriguer 30 secondes, alors profites-en.

- Comment tu connais mon nom ? Et ça, dis-je en provoquant son badge du bout des doigts avec insolence, c'est quoi ? Tu te prends pour qui?

Je suis délibérément suspicieuse. Elle peut le voir, c'est certain. Et voilà qu'une bande de crétins empestant la sueur alcoolisée depuis l'autre bout du bar se met à faire valser les tables et les chaises et à hausser le ton. Super technique de diversion les gars. MERCI. C'est le moment de jouer mon rôle et je manque pas à l'appel. Le rôle de celle qui sauve la mise, parce qu'en fait je suis une "gentille", pas comme mon tristement célèbre papa. POUAH. T'en fais pas ma p'tite serveuse, je t'oublie pas. On a encore des choses à régler toi et moi, mais puisque je suis peut-être dans le viseur de l'autre pourri, c'est l'occasion de gagner des points. Je m'esclaffe intérieurement, dégaine ma baguette et défie la mauvaise barmaid du regard. Si elle est un tant soit peu maline, l'espace d'une seconde elle peut y lire ces mots: "T'es capable d'en faire autant, toi ?!" Bien-sûr que non, elle ne peut pas. Je n'ai rien en commun avec elle. Impossible de nier l'évidence. Qu'elle se foute pas de moi : c'est un imposteur.

Je me dirige vers le groupe d'ivrognes, prête à intervenir pour nourrir ma jolie couverture. A choisir, je les laisserais s'entretuer. Ca rendrait un énorme service au monde des sorciers. Puis manquerait plus que l'autre moldu se joigne à moi pour calmer le jeu, voire l'aggraver... Ca a l'air d'être un rustre qui n'a aucune bonne manière. L'angoisse totale ce bonhomme. Si ça se trouve il va tout faire foirer.

Je le sentais en me levant ce matin, et j'avais raison.
Cette journée craint à mort.


⇝ Codage par Lou ⇜
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedessorciers.forumactif.com/t392-kathara-abellum-la
Détraqueur
avatar
Personnage Non Jouable

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Sam 1 Juil - 18:42





Suspicions réciproques
- rp libre -

Ah ben ouais, c'est bien Kathara. Aussi méprisante que prévu. La même que son abruti de paternel, en somme. Jamais connu, et sa progéniture m'en donne pas l'envie. Haussement de sourcil, au singulier. Elle se prend pas pour la moitié d'une crotte, celle-là. J'm'en vais te rappeler à tes origines, beauté... Mais où elle va maintenant ? Laisse les se débrouiller, t'es pas le pape, non plus !

Elle s'échappera pas comme ça. Je lui colle au train, alors qu'elle a sa baguette magique à la main. D'un côté j'espère vraiment qu'elle va pas me la mettre dans l’œil.

"Oh ! On se calme Tottenham ! Rends-lui ce que tu lui dois et casse-toi de mon bar."
"C'pas ton bar, Siaan... Et puis j'fais c'que j'veux !"

N'empêche, il a lâché ses gallions sur la table et m'a tout l'air de se diriger vers la sortie. C'est bien, t'es mignon. Revenons à nos moutons. Ses yeux lancent des éclairs, mais je m'en fiche éperdument. Poings sur les hanches, sourire ironique aux lèvres, je prends soin de mon petit effet.

"Ça ?" coup d'oeil en direction du badge controversé. "Ça ma belle, c'est le nom de mon père. Du tien aussi, d'ailleurs. Tu savais pas que t'avais un oncle Cracmol qui a adopté une moldue ?"

J'espère tellement que ça va la faire chier que j'aie parlé aussi fort ! On va voir comment elle s'en sort. Une sorcière aussi fière ne pourra qu'aller se cacher dans un trou de souris après de telles révélations publiques...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Nestowe
avatar
Moldu semi-libre du Pays de Galles

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Mar 4 Juil - 23:14

La sorcière, Kathara, s'avance d'un pas agressif vers les ivrognes. Elle dégaine déjà sa baguette. Aaron note le regard défiant, moqueur et narquois qu'elle envoie à la serveuse. Le journaliste hausse un sourcil, perplexe. Elle essaye de prouver quoi ? Qu'elle sait utiliser sa baguette comme un dératiseur ?

Pourtant la moldue ne se laisse pas impressionner puisqu'elle réussit à renvoyer le gars qui pose problème. Aaron s'avoue à lui-même qu'il est impressionné. Autoritaire et ferme, elle se laisse pas faire. Au final, il se rapproche des femmes. Elles ont commencé à parler.

- ... Tu savais pas que t'avais un oncle Cracmol qui a adopté une moldue ?

Il entend que la fin. Il voit pas la tête de miss Abellum sorcière, mais l'expression fière de miss Abellum moldue lui suffit. L'info finit par remonter à son cerveau, et sa mâchoire semble tomber au sol tant la révélation le choque. Il s'attendait à tout, sauf peut-être à ça au final.

Il n'a pas besoin de voir le visage de la poufiasse à la baguette pour imaginer sa tête. Il explose de rire à nouveau.

- Alors ça ! Ca c'est du scoop ! dit-il entre deux soubresauts.

Il tape sa main contre sa cuisse, exprimant toute son hilarité. Il se calme, mais un hoquet de rire lui échappe parfois.

- Alors miss Sorcière, ça fait quoi d'avoir une moldue dans la FIERE famille Abellum ? Oh, t'inquiète pas, c'est pour mon prochain article dans le Muggle Times.

Il insiste sur le "fière", son regard est rieur. Il n'espérait pas une telle occasion pour embarrasser la sorcière prétentieuse, et voilà que la moldue lui en sert sur un plateau d'argent. Il va sans doute se faire réprimander, mais c'est plus fort que lui, il peut pas laisser un tel événement lui passer sous le nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathara Abellum
avatar

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   Mer 5 Juil - 12:55




Suspicions réciproques
♦   Dans la foule   ♦

Voilà que la petite serveuse y met de son grain de sel, elle aussi, et elle a l'air de gérer ça pas trop mal d'ailleurs. J'arque un sourcil. Elle a du chien. Pas si empotée que les autres moldus, on dirait. Tant mieux. Ca m'évitera de faire semblant de me sentir concernée par cette altercation bovine.

Puis elle se tourne vers moi, tout fiérote.

- Ça ma belle, c'est le nom de mon père. Du tien aussi, d'ailleurs. Tu savais pas que t'avais un oncle Cracmol qui a adopté une moldue ?

"Ma belle" ? Elle a craqué ou quoi ? N'empêche que je reste sans voix. Elle a gagné la petite. Je fulmine. Pourtant elle m'apprend rien... Bien-sûr que Père m'a parlé de son ignoble frère Cracmol et de ses abominations de progénitures, légitimes ou non. Ils viennent du pays de Galles, il me semble, alors si sa moldue de fille était dans le coin, je le saurais, non ?
Ou pas, et je suis complètement à côté de la plaque. C'est elle. Elle porte mon nom, et elle dit la vérité.

Les gens me regardent bizarrement. Je dois pas perdre mes moyens, mais je suis paralysée. Toute façon pas le temps de rebondir que l'autre raclure se sent déjà obligé de commenter les retrouvailles de son hilarité répugnante. De quoi je me mêle ?! Sa voix provoque en moi un rictus de dégoût que je ne contrôle pas. Cet être m'irrite au plus haut point...

- Alors ça ! Ca c'est du scoop ! Alors miss Sorcière, ça fait quoi d'avoir une moldue dans la FIERE famille Abellum ? Oh, t'inquiète pas, c'est pour mon prochain article dans le Muggle Times.

Je bascule brusquement la tête à la rencontre de son regard méprisant et lui lance des éclairs. Les muscles de ma mâchoire sont tellement crispés que je me demande si je ne vais pas faire sauter toutes mes dents, ou lui sauter directement à la gorge en fait. Alors je me contiens. Je m'approche tout doucement, à 10 centimètres de son visage empestant la fumée et les revendications mal placées, et de ma voix la plus douce et menaçante, je lui intime de fermer sa grande gueule.

- Toi, le révolutionnaire de mes deux, si tu veux qu'on règle ça un peu plus loin je connais un coin tranquille. Ca me ferait beaucoup de peine que tu te défiles, tu sais. Alors c'est quand tu veux, j'ai tout mon temps pour toi.

Je lui susurre presque ces galants mots à son oreille crasseuse. Une douceur qui contraste avec le fond. C'est voulu. C'est ma signature. Allez, un peu de cran, mon grand, provoque-moi, je t'attends de pied ferme.

J'ai vraiment hâte de me le faire ce petit rigolo, voir ce qu'il a dans le bide.


⇝ Codage par Lou ⇜
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedessorciers.forumactif.com/t392-kathara-abellum-la
Contenu sponsorisé

Voir le profil

MessageSujet: Re: Suspicions réciproques   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suspicions réciproques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après tout, je ne suis qu'une femelle parmi tant d'autres... Comment savoir si mes sentiments sont réciproques ? [PV Eclair Foudroyant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde des Sorciers :: Écosse :: Pré-au-Lard :: ∝ Commerces :: ∝ Les Trois Balais-