AccueilPortailMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexionFAQ

  
Âge : 26 ans
Statut : Moldu
Sang : Moldu
Métier : Rédacteur-en-chef du Muggle Times

Messages : 41
Points : 1890
avatar
Aaron Nestowe
MessageLa force a un nom : Aaron Nestowe   - Mer 28 Juin - 0:36


- Joueur -

Âge réel : 22 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Disons que je suis Siaan de forum en forum (j'irai où tu iras !)
Quelle est votre film préféré ? Confession d'une accro du Shopping (absurdément ridicule, j'adore)
Quelle est votre série préférée ? Game of Thrones et Teen Wolf (Stiles RPZ)
Quel est votre livre préféré ? Hum... J'en ai pas vraiment, mais un qui m'a marqué c'est No et moi de Delphine de Vigan
Avez-vous lu tous les livres HP ? Non (honte sur moi et toute ma descendance jusqu'à la seizième génération !)
Avez-vous vu tous les films HP ? Oui, je connais d'ailleurs toutes les répliques du 1 par coeur.


- Personnage -

Nom : Aaron Nestowe
Âge : 26 ans
Statut : Moldu
Sang : Moldu
Nationalité : Anglo-Gallois

Qualités : Ingénieux - Loyal - Amical - Franc
Défauts : Méfiant - Insoumis - Impulsif - Violent


- Histoire -

Plutôt que d'être considéré comme l'acteur de sa propre vie, Aaron s'est longtemps considéré comme un personnage secondaire. Un vague figurant qui passait par là.

Second fils de la famille Nestowe, son frère est né avec des pouvoirs magiques récoltant tous les succès. Lauren avait tout pour lui. C'était le fils prodige et spécial en plus de ça. Ses parents vantaient souvent les qualités de son frère, comme pour lui rappeler sa condition de simple être humain, de « moldu » comme son frère lui avait expliqué. Pourtant, à aucun moment Aaron s'est-il senti jaloux ou envieux de son aîné. Pour lui, c'était comme ça. Fatidique, mais pas invivable ou insurmontable.

Il admirait son frère aîné. Plus jeune, il le suivait partout, voulant faire tout comme lui. Si Lauren grimpait à un arbre, alors Aaron en faisait de même (bien qu'avec plus de difficultés), si Lauren sautait dans la piscine, Aaron aussi (cela lui valu quelques presque noyades…). En bref, Lauren, c'était l'exemple à suivre à tout prix.

Si l'un des plus grands drames de sa vie d'enfant c'était de voir son frère enlever et partir à Poudlard, le second plus grand drame c'était de ne pouvoir y être admis. Il avait envoyé tellement de lettres à son frère lui suppliant de le faire rentrer pour aller en cours avec lui. Malheureusement, ce n'était pas possible. Il ne reçu aucune réponse de son frère aîné, ce dernier oubliant peu à peu sa vie de moldue au profit d'une vie plus magique.

Malgré tout, Lauren était un modèle de perfection qu'il cherchait à égaler. Une rivalité bon enfant s'était installée. Là où Lauren devait exceller à sa manière, Aaron rivalisait d'ingéniosité. Il ne se laissait pas abattre. Aussi était-il devenu très bon en sport, et tout aussi bon dans tout ce qu'il entreprenait : sciences, littérature, musique, art, apprentissage de langues… Cela lui permis d'avoir quelques récompenses (meilleur talent littéraire jeunesse, meilleure expérience scientifique junior et bien d'autres). Il espérait que de là où était Lauren, Aaron le rendait fier. Il espérait au plus profond de lui même qu'il n'avait pas été oublié, lui et ses parents.

Malgré tout, malgré l'amour inconditionnel qu'Aaron avait pour son frère, la distance se creusait et Aaron grandissait. Les sorciers, à présent sortis de l'ombre depuis quelques années, avaient tendance à minimiser les moldus. Beaucoup dénigraient leurs semblables sans pouvoir. Et en grandissant, Aaron pu constater de nombreuses injustices : des sorciers attaquant des moldus et ne subissant aucune réprimandes, et des moldus cherchant vengeance pour terminer esclaves.

Ce sentiment d'injustice grandissait chez Aaron. Ses parents ne comprenaient pas pourquoi leur second fils était si engagé. Il était si attaché à la justice qu'Aaron rejoignit des partis politiques pour un monde équitable, un monde plus juste. Malheureusement, la vie n'est pas toujours simple. Un soir d'été, Lauren qui venait d'obtenir un emploi d'Auror rentra à la maison.

C'est sans doute à partir de ce soir que plus rien ne fut pareil, que tout bouscula et qu'Aaron du faire un choix difficile. Devant ses yeux, son frère aîné, celui qu'il considérait comme son modèle, tua de sang-froid leur parents.

Un jet de lumière vert les avait atteint en plein coeur, et ils tombaient tous les deux au sol, raides, les yeux grands ouverts. L’indignation et l'incompréhension avait traversé le plus jeune frère, la douleur et le désespoir avait traversé le plus âgé. Sans explications, Lauren se détourna de son frère.

- Je suis trop faible pour que tu ne me tues ? Hurla Aaron à son frère. C'est quoi ta putain d'excuse ? C'est quoi ton problème ? Pourquoi tu as fait ça ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Jamais il n'eut de réponse à sa question. Le dernier souvenir qu'il avait de son frère, c'était la vision de son dos suite à cet événement tragique. Après, ce dernier disparu sans laisser de traces. Pas un mot n'avait franchi ses lèvres, pas une explication.

Avec le temps, Aaron s'était fait une raison. Son frère n'aurait jamais pu agir de la sorte sans une bonne raison, du moins il le croyait. Qu'est-ce qui aurait pu le pousser à agir de la sorte, lui qui aimait sa famille plus que tout avant ? Mais la disparition de ce dernier inquiétait Aaron. Il n'avait rien laissé derrière lui, comme s'il n'était qu'un ancien souvenir ou juste un songe d'autrefois. Et tous les sorciers qu'il avait interrogé de force prétendaient ne pas le connaître ou ne pas avoir de nouvelles non plus. C'était si dur de leur faire confiance, surtout ceux qui prétendaient le connaître. Après tout, le jeune homme ne comprenait pas pourquoi les sorciers se voyaient si supérieurs aux autres.

Il n'était plus l'heure de se morfondre, Aaron devait se relever. Le jeune homme en était arrivé à la conclusion suivante : si son frère avait agi ainsi, alors c'était forcément des sorciers qui l'avaient endoctriné. Il prit les armes pour se battre auprès des rebelles contre les sorciers vils et cruels, malgré tout il n'arrivait pas à tous les détester. Certains devaient avoir de la famille moldue, et devaient être réduits à commettre des ignominies comme celles que Lauren avait fait. Certes, il ne les excusait pas, et ne pouvait s'empêcher d'avoir du ressentiment envers eux, mais en même temps il ne pouvait se résoudre à les détester totalement.

Aaron rejoignit la résistance moldue pour tenter de se protéger, lui mais aussi ses semblables qui avaient subi la même tragédie, ou des injustices. C'était devenu nécessaire et vital. Fort heureusement, il pu apporter son aide. Il avait aidé à créer des stratégies d'attaques, ou à des stratégies d'embuscades contre les ennemis. Il s'était également lié d'amitié avec Liam et Roana, un couple de vingt-et-un et vingt-trois ans respectivement.

Ensemble ils survécurent à de nombreux assauts surprises des sorciers cherchant à réduire la rébellion à néant, parfois de justesse. Jamais ils n'en laissaient un derrière. C'était toujours ensemble qu'ils avançaient. Ils avaient su se reconstruire ensemble. Cette reconstruction reposait sur un fragile équilibre de joie momentanée. Un rien pouvait les détruire, et ce rien arriva bien plus tôt qu'ils ne l'espéraient.

- Liam c'est du suicide, commença à protester Aaron.
- Pourtant c'est la seule solution. Les sorciers sont en train de gagner du terrain et ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'ils ne trouvent notre cachette.
- Mais tu ne peux pas le faire seul !
- Je ne suis pas seul, j'ai Roana, et puis je t'ai toi aussi. Quoique tu puisses dire, j'irai. Toi et Roana vous ferez évacuer les autres vers le Mont Snowdon, à la frontire Anglo-Galloise.
- Hors de question, je viens avec toi, intervint Roana.

Les rebelles étaient proches de se faire tous débusquer. Leur QG caché dans les montagnes écossaises venait d'être découvert. On soupçonnait des infiltrés dans les rebelles, aussi ils devaient rapidement partir. Liam avait décidé d'aller au devant des sorciers et de les mener sur une fausse piste pour gagner du temps et permettre aux autres de fuir.

- J'irai seul cette nuit, je simulerai une attaque vaine.
- Liam, je viens avec toi.

Roana était autoritaire et savait ce qu'elle avait à faire. Peu importe ce que son compagnon pouvait dire, elle irait avec lui. Aussi, dépité il accéda à sa demande – bien que le choix lui manquait. Aaron voulait aller avec eux, mais ces deux derniers refusèrent.

- Tu es le plus rusé de nous, le plus intelligent. Tu sais comment faire évacuer 50 personnes sans être vu, ils ont besoin de toi pour survivre. Emmène les, on te rejoindra plus tard.

Ils se regardèrent tous, tour à tour dans le blanc des yeux.

- Revenez vite. J'ai besoin de vous.
- Tu n'auras même pas le temps de te dire que nous t'avons manqué que nous serons là, dit Roana dans un sourire tendre.

Ils se prirent dans les bras à tour de rôle, se serrant avec force. D'un « soyez prudents » de la part d'Aaron, ils se séparèrent. Le jeune homme s'affaira à préparer la fuite des survivants en direction du Mont Snowdon, pendant que ses amis prenaient d'énormes risques.

Bien que de nombreuses précautions furent prises, jamais il ne revit ses amis. Liam et Roana ne revinrent jamais de leur expédition suicide. L'équilibre fragile venait d'être détruit en Aaron, et si son frère ne lui avait pas manqué pendant les quelques mois de cohabitation avec ses amis, aujourd'hui, il aurait aimé l'avoir avec lui.

Désespéré, il réussit à évacuer les rebelles. Si ses actions lui firent gagner quelques reconnaissances militaires au sein de la rébellion, la joie n'était pas au rendez-vous. Il répéta ses actions clandestines, jusqu'à ce qu'il reçu une promotion parmi les rebelles. Il n'avait plus à parcourir les kilomètres de points relais à points relais. Pourtant cette perspective lui plaisait plus que de rester dans le même pays. Il n'avait même aucune raison d'être lié à un seul endroit.

Il accepta pourtant cette promotion mais promit de ne jamais rester au QG. Après tout, s'il n'était pas actif, les démons d'Aaron venaient le hanter. Aussi, il ouvrit le journal le Muggle Times. Un journal un poil engagé en faveur des moldus. Pour lui, c'était certain : les sorciers étaient le mal qui polluait cette terre, et les gens se porteraient mieux sans ces tyrans aux pouvoirs magiques... Ainsi, avec ce journal, il avait une couverture assez solide pour récupérer des informations vers l'ennemi... Que lui réserve donc son nouvel avenir en tant que rédacteur-en-chef ?


- Derrière l'écran -

Bondour ! C'est Aaron, en direct de la partie Derrière l'écran ! Que dire ? J'adore blablater avec les gens, je vais partir à l'étranger pendant un an, j'adore les forums de Siaan, j'aime manger, j'aime RP et j'essaye de répondre avec le plus de rapidité possible. Le seul frein à mon efficacité : la flemme.

Bon... Sinon je ne sais pas vraiment quoi dire de plus. Je répondrai à toutes vos questions et espère pouvoir castagner du sorcier ! Allez, la bise sur vos fesses !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Statut : Moldue
Sang : Moldu
Métier : Serveuse aux 3B

Messages : 19
Points : 80
avatar
Siaan Abellum
MessageRe: La force a un nom : Aaron Nestowe   - Mer 28 Juin - 1:36

Hello Aaron,

Superbe histoire, très prenante ! Mais bordel : pourquoi Lauren a fait ça ? Que sont devenus Liam et Roana ? J'espère que t'as l'intention de développer tout ça dans tes futurs RP, sinon j'ai les oreilles qui vont chauffer Razz

T'es validé bien évidemment,
A tôt-bien,
Siaan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedessorciers.forumactif.com/t366-siaan-abellum
Âge : 26 ans
Statut : Moldu
Sang : Moldu
Métier : Rédacteur-en-chef du Muggle Times

Messages : 41
Points : 1890
avatar
Aaron Nestowe
MessageRe: La force a un nom : Aaron Nestowe   - Mer 28 Juin - 7:15

Maaaah ! Bien sûr que je compte développer tout ça ! C'est prévu ! Mais je voulais garder un maximum de suspens et je veux laisser une puverture assez importante pour développer Aaron Razz va falloir que je créé des défénis du coup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: La force a un nom : Aaron Nestowe   -

Revenir en haut Aller en bas
 
La force a un nom : Aaron Nestowe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Laisse la force te guider [libre]
» The third temptation [Aaron]
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Triplé LMDS :: Aux Portes du Triplé :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: