AccueilPortailMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexionFAQ

  
Âge : 17 ans
Statut : Sorcière
Sang : Pur
A.S.P.I.C. : O
Messages : 32
Points : 670
avatar
Eleanor D. Lestrange
MessageArchives de la Cérémonie   - Lun 30 Jan - 20:37


   
   

   


   
Cérémonie de Répartition
7 ans auparavant


   


   

Depuis qu'un superbe hibou Grand-Duc en provenance de Poudlard était venu se poser près de moi j'attendais impatiemment la rentrée, mais aussi et surtout d'aller faire mes emplettes dans les plus grandes boutiques du Chemin de Traverse.
Le – soit disant – splendide domaine de Poudlad ne m'attirait qu'assez peu, je connaissais déjà les rumeurs sur certains professeurs et les matelas des dortoirs n'étaient pas réputés pour être confortables, bref, pas si terrible que ça.

C'est ainsi que le 1er Septembre de l'année de mes onze ans, ma mère m'accompagnait jusqu'à la gare de King's Cross, ensemble nous traversions le fameux passage qui menait à la voie 9 3/4. C'est avec un bisou sur le front que maman me dit au revoir, avant de me regarder m'installer dans l'un des compartiments du train.

Le trajet fut long et ennuyeux, j'étais assez mal entourée puisque deux sang-de-bourbe avaient choisi MON compartiment pour passer le trajet. Mais voilà que le train se mettait à ralentir progressivement jusqu'à l'arrêt. J'abandonnais mes bagages avec ceux de mes camarades à bord du Poudlard Express. Pressée, je forçai un peu la sortie, et enfin mon pied touchait le sol sale et grisâtre de la gare de Pré-au-Lard.
Des barques nous avaient conduits jusqu'au château où un professeur était venu nous chercher affin de nous accompagner à la grande salle. Je m'en souviens comme si c'était hier, nous étions au centre de cette immense salle, au centre de l'attention, au centre de tout. L'excitation et la peur pouvait se lire sur le visage de certains alors que j'espérais avoir une expression faciale la plus neutre possible malgré tous ses sentiments qui m'envahissaient.
C'était très lumineux, le plafond reflétait les quelques nuages qui ornaient le ciel à cet instant précis, et des bougies flottantes sublimaient le tout. De temps un peu de cire venait s'écraser tel un excrément de hibou, avant que le personnel de ménage ne vienne les nettoyer. Nous traversions le long couloir que venaient former les quatre tables des quatre maisons respectives pour rejoindre l'avant de la longue table des professeurs.

On avait demandé aux premières Années de se mettre en rang – rang qui ressemblait plus à un troupeau de Sombrals qu'à autre chose – Puis l'appel a commencé, un par un chaque nouvel élève était allé s'asseoir sur un petit tabouret de bois, l'air tendu et inquiet. Sous le regard attentif de chacun des professeurs, l'un d'entre eux posait sur leur tête un vieux chapeau qui parle. Celui-ci servait à répartir les élèves dans leurs maisons. Le Choixpeau Magique était tantôt hésitant, tantôt sûr de lui. J'ai appris que mes camarades de voyage avaient été répartis à Gryffondor. Mais pour moi, pas d'inquiétude à avoir de ce côté là, j'étais persuadée d'aller à Serpentard ! Mon père est un Lestrange et ma mère une Beurk, dans la famille, on est chez Serpentard de mère en fille, quoique maman m'avait dit avant de partir que je ferais une bonne Serdaigle. C'est à ce moment précis que mon nom fut appelé « Eleanor Dolores Lestrange » dit tout haut le sorcier.
Je m'avançais courageusement jusqu'au tabouret, devant moi, des dizaines de regards ne s'intéressaient qu'à moi. Le professeur déposa délicatement le Choixpeau sur mes cheveux fraîchement coiffés. L'inquiétude prit possession de moi, si j'allais à Gryffondor ou pire, à Poufsouffle, il était certain que je n'allais pas m'entendre avec mes camarades.
J'entendais les quelques professeurs marmonner quelque chose dans mon dos, la pression montait en attendant le verdict final, et surtout, j'avais la dalle bon sang !
   
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   


Présentation | Carnet
Dialogues en #6B0D0D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Archives de la Cérémonie   - Lun 30 Jan - 21:33

...Comme chaque année, le Choixpeau Magique, après qu'il ait chanté devant toute l'école réunie l'hymne de Poudlard, passe de tête en tête pour annoncer les répartitions.

...Cette fois, c'est sur le crâne d'Eleanor Lestrange qu'il vient se poser. Son âme est sondée de fond en comble par le Choixpeau, qui doit être sûr de son choix avant de l'envoyer dans l'une des quatre Maisons de l'école.

...'Voyons... Voyons... Qu'avons-nous là ? Oui... Je vois... Je pense que je vais t'envoyer à...'



Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Âge : 16 ans
Statut : Sorcière
Sang : Mêlé
Métier : 6ème année à Poudlard/Auteure

Messages : 22
Points : 50
avatar
Hanna L. Dreams
MessageHanna L. Dreams   - Mer 1 Fév - 11:28

Qui es-tu vraiment ?

C'était une douce soirée fraîche, sans averse, rare en cette saison estivale pluvieuse. Le vent soufflait légèrement, créant une douce brise agréable. C'était le 1er Septembre 2075. Le jour de la cérémonie de répartition. Le regroupement d'enfants d'onze ans attendant impatiemment qu'on les fasse entrer devant la Grande Salle le prouvait. Mais il y avait un détail inhabituel. Quelque chose qui changeait dans ce groupe de premières années non répartis.

Un peu à l'écart, éloignée du groupe, se trouvait une jeune enfant aux cheveux d'un blond platine significatif des Malfoy et aux yeux d'un vert émeraude incroyable, significatif des Dreams. L'enfant était assise sur les escaliers, en aval du groupe, songeuse. Elle réfléchissait à ce qui allait suivre, établissait ses propres diagnostics. Serpentard ? Peut-être, elle était maligne comme eux. Mais elle ne voulait pas y aller. Elle avait tout simplement peur d'y être. Pour quelle raison ? Les serpents l'effrayaient, elle en avait une peur bleue et, en plus, elle parlait leur langage. Quelque chose qu'elle ne supportait pas. Gryffondor ? Impossible. Elle était loin d'être comme eux... Quoique... La blondinette était extrêmement loyale et prête à tout pour ses amies. Mais elle ne voulait absolument pas y aller. Elle préférait même être à Serpentard qu'à Gryffondor. Pourquoi ? Parce-que son frère était à Gryffondor... et qu'il est mort assassiné... Rien que d'entendre le nom de la maison des lions lui donnait envie de pleurer. Si jamais le Choixpeau l'envoyait dans cette maison, rien n'assurerait qu'elle n'attenterai pas à sa vie dans les jours qui allait suivre... Poufsouffle ? Peut-être, elle travaillait bien et était appliquée. Mais non, cela ne lui correspondait pas... L'entraide n'était pas pour elle, loin de là... Serdaigle ? L'enfant était intimement convaincu que c'était le meilleur choix pour elle. Intelligente, originale, excentrique, solitaire,... Voilà ce qu'elle était. Comme les représentants de l'aigle.

Son esprit balançait entre Serpentard et Serdaigle, songeant quelques fois à Poufsouffle, lorsque quelqu'un qu'elle ne vit pas les fit entrer. L'enfant se leva donc et entra à la suite des autres dans la Grande Salle. Ce fut avec des yeux émerveillés qu'elle observa la magnifique salle. Les lumières, les décors, l'ambiance, le faux ciel... Tout cela était... Incroyable, magique, indéfinissable.... Les mots eux-mêmes manquaient pour décrire cette endroit... magique… Le groupe s'arrêta devant les marches amenant au fameux Choixpeau, la jeune fille, quant à elle, préféra rester à l'écart, préférant admirer la salle. Lorsque son regard émeraude apparut sur la table des Gryffondors, elle crut recevoir un poignard dans le cœur, lancé par ses souvenirs avec son frère. Une douce larme coula sur sa joue pâle sans qu'elle ne s'en aperçoive. Elle ne s'en rendit compte qu'au moment où une autre enfant de son âge du nom d'Elena s'approcha d'elle et le lui fit remarquer. Elle prétexta une poussière dans l’œil tout en sachant bien que l'autre ne tomberait pas dans le piège. Les deux enfants se mirent ensuite à parler de tout et de rien sans même entendre le discours, le chant, ou les élèves appelés chacun leur tour. Hanna ne se réveilla qu'à l'appel de son nom.

- Hanna Léa Dreams Malfoy

La jeune fille se figea à l'entente de son prénom. On dut l'appeler une seconde fois pour qu'elle réagisse. Elle s'approcha donc du tant redouté Choixpeau, sentant de nombreux regards sur elle, qu'elle détestait. On entendait également des murmures de quelques élèves assis à leur table respective.

- Lestrange, Malfoy, c'est quoi la suite ?, disait un jeune élève de Gryffondor, se lamentant.
- Bah ça, ça part à Serpentard, avait dit une préfète de Poufsouffle, sûre d'elle.
- C'est pas l'autre sang-mêlé qui se croit supérieur à nous, les sang-purs, demanda une élève de Serpentard, dédaigneusement.
- Elle respire l'intelligence, avait murmuré une jeune de Serdaigle, intriguée.

Un malheureux soupir s'échappa des lèvres de la jeune. Elle marchait lentement vers le tabouret, anxieuse. Arrivée à destination, elle s'assit, hésitante, après quelques secondes. Elle ne put s'empêcher d'observer les élèves quelques secondes. Elle haïssait ce nom. Ce nom qui était toujours autant connu quatre-vingts ans plus tard… Il la rendait visible aux yeux de tous et elle voulait être invisible. Un second soupir s'échappa de ses lèvres et lorsque l'on posa le fameux chapeau magique sur sa tête, elle murmura quelques mots à son attention, fébrile.

- S'il te plaît, pas Gryffondor...

Codage par Libella sur Graphiorum



- Hanna L. Dreams -

« Pourquoi Serdaigle ? Parce-que tu es trop intelligente pour les autres maisons mon enfant... »
Le Choixpeau Magique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Archives de la Cérémonie   - Ven 3 Fév - 19:20

...Comme chaque année, le Choixpeau Magique, après qu'il ait chanté devant toute l'école réunie l'hymne de Poudlard, passe de tête en tête pour annoncer les répartitions.

...Cette fois, c'est sur le crâne de Hanna L. Dreams qu'il vient se poser. Son âme est sondée de fond en comble par le Choixpeau, qui doit être sûr de son choix avant de l'envoyer dans l'une des quatre Maisons de l'école.

...'Voyons... Voyons... Qu'avons-nous là ? Oui... Je vois... Je pense que je vais t'envoyer à...'



Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Âge : 16 ans
Statut : Sorcière
Sang : Mêlé
Messages : 17
Points : 110
avatar
Megara Velvet
MessageMegara Velvet   - Mar 28 Fév - 2:28

Cérémonie de Répartition

Au matin du dix-neuf Mars deux mille soixante-neuf, dans un quartier banal quoique accueillant de la grande ville de Cambridge, la petite Megara est éveillée par le bruit répété de chocs légers contre le carreau de sa fenêtre. Elle ouvre les yeux et contemple un instant le plafond de sa chambre, le temps de faire le point pour se sortir de ses rêves merveilleux. Megara fait toujours des rêves merveilleux... et le réveil est sa plus grande souffrance, dans la vie.

Néanmoins, ce jour-là, l'enfant ne met pas longtemps à trouver un peu de joie de vivre. En effet, aujourd'hui est un immense cadeau puisque, en plus de son anniversaire, c'est aussi le jour où sa lettre d'admission à Poudlard doit arriver. Dès qu'elle comprend à quoi correspondent les chocs répétés de l'autre côté de sa fenêtre, elle expulse ses couvertures au loin et se jette en avant, avant de se précipiter pour ouvrir au majestueux hibou qui poireaute gentiment, une lettre dans le bec.

Megara adore les chats. Elle trouve d'ailleurs qu'elle leur ressemble beaucoup. C'est sans doute pour ça que les oiseaux ne l'approchent pas franchement : ils doivent sentir qu'il y a quelque chose de louche chez cette petite humaine. C'est pourquoi, dès que Megara a ouvert le battant, le volatile a prestement lâché sa missive et décollé pour mettre le maximum de distance entre lui et la 'menace'.

L'enfant est habituée, aussi ne s'étonne-t-elle pas de la réaction du hibou. Au contraire, elle n'en a que faire ! Toute excitée, elle décachette l'enveloppe de papier kraft, scellée par un seau de cire rouge sombre, et déplie sa lettre.

Dévalant l'escalier qui l'amène au rez-de-chaussée, elle et son enthousiasme se ternissent cependant lorsque Megara comprend que ses parents ne sont pas encore levés. Décidément, ils n'en ont vraiment rien à faire, d'elle, de son anniversaire ou de son admission à l'école de sorcellerie... Megara boude. Elle en a marre d'être invisible. Elle n'a même plus envie de leur montrer sa lettre, de toute manière.

Une heure s'écoule et Kendra se réveille, tandis que sa fille regarde la télévision dans le petit living-room. Elle descend tranquillement les marches et vient poser un baiser sur le front de Megara, en lui murmurant "Bon anniversaire ma chérie, je te prépare des crêpes ?" Mais l'enfant ne répond pas. Kendra pense qu'elle est absorbée par les dessins animés et la laisse en paix pour se rendre dans la cuisine.

Le temps passe encore, et Megara engloutit deux crêpes à la confiture de fraise sans dire un mot à sa mère à propos de Poudlard. Elle a décidé de ne même pas lui en parler. Du tout. Selon elle, sa mère mérite son silence, puisqu'elle, qui est pourtant une Sorcière, au contraire de son époux, aurait du être la première à se rappeler que c'était aujourd'hui que la lettre devait arriver.

Deux jours plus tard, sans que Megara n'ait lâché la moindre info, les parents Velvet font enfin mention de l'école de sorcellerie. Contre toute attente, c'est Dorian, le Moldu de père de Megara, qui se préoccupe du sujet : "Ma puce, tu n'as pas reçu ta lettre pour le collège ?" Megara fronce les sourcils et jette un regard noir à sa mère, qui lève les deux mains jusqu'à sa bouche "Oh ! Mon Dieu ! J'avais complètement oublié ! Tu l'as reçue ?" Pour seule réponse, Megara se lève et part dans sa chambre chercher le parchemin. Elle le glisse sur la table de la cuisine et sort se balader.

À son retour, Kendra et Dorian sont prêts à partir. "Nous partons immédiatement pour le Chemin de Traverse, ma chérie !" s'écrit la mère de Megara. "Tiens, prends un peu de poudre de Cheminette et dis très distinctement..." "Oui maman, je sais" la coupe l'enfant avant de grimper dans la cheminée, éclairée alors par des flammes vert émeraude et de clamer haut et fort "Chemin de Traverse !"

Pouf ! Megara se retrouve face à la salle principale du Chaudron Baveur. Ses parents ne tardent pas à la rejoindre, et ensemble ils partent acheter toutes les fournitures inscrites sur la liste de Première Année. Une Baguette en bois de Pin et au coeur en crin de Kelpy pour la petite, et tout plein d'autres choses fort intéressantes aux yeux de la jeune Sorcière, puis retour à la maison.

Jusqu'au trente-et-un Août deux mille soixante-neuf, Megara étudie vaguement ses bouquins de cours, excitée mais aussi angoissée à l'idée de quitter le foyer familial, au moins jusqu'au mois de décembre, pour les vacances de Noël. Elle fait promettre à sa mère de lui écrire toutes les semaines, et à son père de lui envoyer des friandises quotidiennement.

Le lendemain, c'est le grand départ. Exit la cheminée, il faut se rendre à King's Cross en voiture. Là-bas, c'est l'effervescence. Des centaines de touristes, voyageurs, travailleurs et... jeunes gens accompagnés de leur parents, qui se rendent évidemment au même endroit que Megara.

La famille Velvet pousse le chariot encombré jusqu'au portique de la Voie 9 3/4 et pénètre sur le quai du Poudlard Express. Megara est épatée par l'ambiance des lieux, mais aussi effrayée de voir tant de monde s'agiter dans tous les sens. Le conducteur du train annonce le départ dans quelques minutes : il est temps de monter à bord. Dorian enlace sa fille et dépose un baiser sur sa joue, tandis que Kendra caresse tendrement la longue chevelure de Megara en lui murmurant que tout se passera bien. Dernières embrassades, et il est temps pour la Sorcière en herbe de quitter ses parents.

Chargée d'une valise remplie à ras bords, l'enfant se glisse dans un compartiment quasiment désert. Seule une fille plongée dans un livre se tient, près de la fenêtre. Elle ne lui accorde pas même un regard, ce qui convient assez à Megara, qui s'installe sur le siège d'en face, juste à côté de la sortie. Le trajet passe lentement, et la petite Sorcière a largement le temps de s'ennuyer, après avoir tué le temps en imaginant à quoi pourra bien ressembler sa première année à Poudlard...

Enfin, le Poudlard Express s'immobilise en gare de Pré-au-Lard. Tous les Première Année sont réunis et pressés de rejoindre l'embarcadère. Par petits groupes, ils montent dans des barques qui prennent soudain vie et se dirigent tranquillement vers un château gigantesque. Megara n'adresse la parole à personne, se recroquevillant dans un coin de son bateau, et observe timidement l'imposante académie sur la berge opposée. Voilà à quoi ressemble Poudlard... C'est extrêmement impressionnant, pour une jeune fille aussi discrète que Megara.

Une fois à quai, tous les élèves débarquent et sont invités à entrer dans le hall du château. La décoration est magnifique, et Megara se perd un moment dans la contemplation des moulures du plafond et des murs. Puis les petits Sorciers sont conduits dans une salle exiguë, attenante manifestement à une pièce beaucoup plus vaste, de laquelle Megara perçoit un brouhaha incroyable.

De plus en plus anxieuse, l'enfant attend en silence, à l'écart de ses condisciples, qu'on les conduise dans la pièce voisine, celle où il y a tant de bruit. Là, les Première Année sont priés d'attendre sagement qu'on appelle leur nom. L'un après l'autre, les élèves s'avancent vers le centre de la salle pour s'asseoir sur un trépied de bois et poser sur leur tête un vieux chapeau tout rapiécé, qui parle.

En attendant son tour, la dernière des Velvet observe la salle. Elle est grandiose. Le plafond, qui reflète exactement le temps qu'il fait au dehors, l'impressionne au plus haut point. Megara en ouvre même la bouche de stupeur.

Mais elle la referme bientôt, en déglutissant avec difficulté, lorsqu'elle entend prononcer son nom. Comme ça, tout haut, dans une aussi grande salle avec autant de monde. Megara voudrait se cacher dans un trou de souris, devenir transparente, invisible, mais au lieu de ça, elle doit s'avancer comme les autres et poser le Choixpeau sur sa chevelure de geai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Archives de la Cérémonie   - Mer 1 Mar - 0:30

...Comme chaque année, le Choixpeau Magique, après qu'il ait chanté devant toute l'école réunie l'hymne de Poudlard, passe de tête en tête pour annoncer les répartitions.

...Cette fois, c'est sur le crâne de Megara Velvet qu'il vient se poser. Son âme est sondée de fond en comble par le Choixpeau, qui doit être sûr de son choix avant de l'envoyer dans l'une des quatre Maisons de l'école.

...'Voyons... Voyons... Qu'avons-nous là ? Oui... Je vois... Je pense que je vais t'envoyer à...'



Serdaigle
Revenir en haut Aller en bas
Âge : 17 ans
Statut : Sorcière
Sang : Mêlé
Messages : 35
Points : 1230
avatar
Elyane Lanciel
MessageElyane Athénaïs Lanciel    - Lun 3 Avr - 23:36

Les yeux rivés sur la Voie Lactée du plafond de sa chambre, Elyane attendais. Elle était de retour dans la maison qui l'avait vue naître, dans ce petit village des monts alpins au bord du lac d'Annecy.
C'était la fin de l'hivers, et Elyane était bien au chaud au fond de sa couette, Minerve sa vieille peluche chouette serrée dans ses bras.
Dehors les dernières plaques de neiges brillaient sous le clair de lune, les eaux du lac clapotaient doucement contre les marches de pierres de la petite plage privée de la maison. Les branches nues des arbres bruissaient faiblement dans la brise.
Elyane fixait son plafond qu'un sort faisait prendre l'apparence d'un ciel étoilé d'une rare pureté. C'était le plus merveilleux des mobiles pour le bébé qu'elle avait été et c'était encore aujourd'hui un spectacle qu'elle adorait contempler.
Le feu crépitait dans la cheminée en marbre de sa chambre, dessus il y avait des statuettes en pierres ou en bois. D'animaux ou de dieux et déesses divers. Un hippogriffe côtoyait une Diane et sa biche, un diablotin grimaçant et un chat gentiment endormi un air de béatitude satisfaite sur le museau. Sans doute grâce à la douce chaleur des flammes.
En dessous de la grande fenêtre donnant sur le lac il y avait son immense bureau en bois sculpté, Elyane ne savait pas à quel ancêtre maternel il avait appartenu, mais force était de constater que cet anonyme aïeul avait allié un gout raffiné à un grand sens pratique. Avec ses nombreux tiroirs profonds et larges, sa vaste surface de travail avec l'esthétique Art Nouveau comme la table de chevet de la jeune fille.
Sur ce bureau il y avait un nécessaire d'écriture soigneusement rangé, une pile de livres qu'elle avait consulté pour son travail, un presse papier qui était plus un gros morceau de verre poli bleu qu'elle avait récupéré en plongeant avec Brunehilde et Bartholomé un été dans une crique italienne.
Et sa lettre d'admission pour Poudlard. Demain ses parents emménagerait dans leur domicile à Londres et elle irait faire ses derniers achats avant d'être emmenée dans la prestigieuse école pour y finir sa scolarité.
Elyane ferma ses yeux, dans une ultime tentative pour trouver le sommeil. Qui vient enfin, agité.

***

Elyane était assise dans une chaise très confortable, une tasse de thé russe au jasmin dans une main, un gâteau à la citrouille dans l'autre. Devant elle un homme à qui elle donnait une soixantaine d'année qui se servait une tasse du délicieux liquide ambré.
Les yeux violins de la jeune française détaillait tranquillement l'homme: Albus Potter, le directeur de Poudlard. Rien que ça.
Le stress nouait la gorge de la jeune fille, qui se retrouvait incapable de faire passer ne serait qu'une gorgée de thé dans sa trachée.
Pourquoi fallait il qu'elle débarque en cours d'année ? Pourquoi n'arrivait elle pas à se détendre ?
C'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dans une situation semblable.
Mais non, il fallait toujours qu'elle panique. Elle tentait de réciter mentalement la liste des ingrédients pour une potion de Felix Lucis et le mode de préparation pour se calmer, mais elle se rendait compte que c'était un vieux poème qui passaient dans sa tête.
Le sorcier devait se rendre compte que la petite française était tout sauf à l'aise puisqu'il lui proposa gentiment de passer de suite au passage du choipeau. Elyane hocha la tête à l'affirmative.
Alors délicatement le directeur posa la relique sur les cheveux blancs de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageRe: Archives de la Cérémonie   - Mar 4 Avr - 0:59

...Pour une fois, c'est en plein milieu de l'année scolaire qu'on dérange le Choixpeau Magique sur son étagère. À peine le temps de se dégourdir les coûtures que le voilà posé sur la tête d'une demoiselle âgée de dix-sept ans, baptisée Elyane Lanciel.

...Son âme est sondée de fond en comble par le Choixpeau, qui doit être sûr de son choix avant de l'envoyer dans l'une des quatre Maisons de l'école. 'Voyons... Voyons... Qu'avons-nous là ? Oui... Je vois...' Elle est travailleuse, joyeuse et adore vraisemblablement la nature. Le Choixpeau n'a aucun doute, ce sera...



Poufsouffle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Archives de la Cérémonie   -

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives de la Cérémonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MARIAGE] Cérémonie { Tous les invités }
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458
» Cérémonie de consécration de la Chapelle
» Noblesse du Poitou (Archives)
» [MARIAGE] La cérémonie [Pv June, Aerandir, Callista]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Triplé LMDS :: Role Play :: Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: Grande Salle-
Sauter vers: